« Génération Kahlo » : une exposition signée Florina Aledo Perez

Le 28 septembre dernier, au 16 rue Sully, se tenait le vernissage de la première exposition de Florina Aledo à Pause Création. Pourquoi « Génération Kahlo » ? Pour l’historique. Le but était de créer une exposition afin que l’atelier Pause Création soit mis en avant, notamment pour ses formations et ateliers. 16 toiles en 20 semaines, voilà le défi relevé (haut la main!) par l’artiste.  

Priscilla Otero, très bonne amie de la peintre, est la fondatrice de l’atelier de couture Pause Création. Florina voulait alors trouver le thème de son exposition à partir des origines franco-mexicaine de celle-ci, et s’est rapidement tournée vers la peintre mexicaine.

Lorsqu’on lui demande: « Pourquoi elle? « , elle nous répond qu’elle voulait partir sur autre chose que les thèmes propre à Kahlo, la souffrance et l’autoportrait. Son ambition était de peindre des portraits de femmes hybrides créées de toutes pièces avec différentes nationalités, mais ressemblant à l’artiste. Une exposition pensée de manière globale, qui fait d’elle une véritable collection. Un travail nécessitant de la recherche et une grande créativité. « Génération Kahlo » est là pour que toutes femmes puissent se reconnaître en elle, pour unifier les personnes.

« Je me suis reconnue en Frida Kahlo comme beaucoup de femmes, et je voulais partager cela. Ses portraits et photos dégagent quelque chose » 

Les caractéristiques de ses portraits ? En premier lieu les lèvres, travaillées en 3 dimensions car elles possèdent une force. « Les lèvres sont la partie féminine par excellence » nous dit-elle, « il y a une dimension de séduction et de communication ». On remarque également que les portraits ont pour fond la peau blanche. Une volonté de l’artiste afin qu’il n’y est aucune appropriation culturelle : « libre aux gens de s’imaginer et de se reconnaître en chacune de ses femmes. »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avec ce style, elle fait ressortir les couleurs de la toile : les yeux, le fond, les couronnes de fleurs. Ces détails que certains remarqueront peut-être plus que d’autres, mais qui sont l’âme de ses peintures. De plus, la posture de la femme a un rôle essentiel, car c’est de là que se dégage l’émotion. Pour la jeune femme : « la couleur est le reflet de nos sentiments », « nous sommes un cercle chromatique complexe ». Les couleurs, les émotions sont comme nos sentiments, ils varient selon le jour et l’humeur du moment. Des paroles inspirantes mais surtout très justes !

« Toutes les femmes sont belles et riches de l’intérieur »

« Génération Kahlo » exposée depuis le 28 septembre à Pause Création, se verra décrocher le vendredi 26 octobre prochain. Une page qui se tourne, ou presque ! Florina Aledo verra très bientôt ses toiles accrochées à Annecy dans une boutique de luxe en plein centre-ville. De quoi faire voyager ses œuvres, et continuer de toucher les gens.

44249072_1907042296267081_6313774411006607360_n
Palette utilisée pour les 16 peintures

Psst, une petite révélation faite par l’artiste : aux alentours de février à Lyon, une soirée sur le thème « Génération Kahlo » verra le jour, avec plusieurs artistes au rendez-vous. Le but étant d’amplifier cette vision eu lors du vernissage avec une diversité de créateurs. Les personnes présentent pourront retrouver des broderies sur culottes, des couronnes de fleurs naturelles (la renoncule plus précisément!), ainsi que des ateliers pour s’initier à la peinture, la broderie, et la confection de couronnes. De quoi mettre la femme en valeur, car « toutes les femmes sont belles et riches de l’intérieur ». Florina aimerait pour l’occasion créer un système participatif, mais je la laisse vous en parler lorsque le moment viendra.

En attendant, je vous laisse découvrir son site internet, et n’hésitez pas à aller au décrochage de son exposition vendredi prochain (sur inscription) ! Pour ceux qui aimeraient en apprendre davantage sur Florina, j’ai réalisé son portrait chinois en 10 questions, et elle a très gentiment joué le jeu.

 


 

QUI EST L’ARTISTE FLORINA ?

Florina Aledo Perez, 30 ans,  peintre de la « Génération Kahlo » mais pas que. Une femme adorable, et très cultivée, avec qui j’ai pris un très grand plaisir à parler !

44300780_2143685592568913_2765382751581372416_n

  • Si tu étais un livre, lequel serais-tu ?

Rose à crédit, d’Elsa Triolet. L’histoire plutôt dramatique d’une femme qui part de rien, et qui va connaître l’apothéose avant de retomber plus bas. On vit ses états d’âme, et ce qu’elle ressent. Il m’a beaucoup marqué.

  • Si tu étais un film, lequel serais-tu?

Le tombeau des lucioles, d’Isao Takahata, pour son graphisme. J’ai pleuré comme une madeleine tout le long ! L’histoire horrible de deux enfants orphelins pendant la guerre, mais très poétique.

  • Si tu étais une couleur, laquelle serais-tu? 

Le jaune, parce que je suis d’humeur dynamique et joyeuse !

  • Si tu étais un monument, lequel serais-tu? 

La Fontaine de Trévi. Rome est ma ville préférée, je serais tous ses monuments ! (lol)

  • Si tu étais une devise/citation, laquelle serais-tu? 

“Qui vit sans folie n’est pas si sage qu’il croit.” François de La Rochefoucauld.
Il faut toujours avoir un brin de folie pour être créatif. Vivre toujours dans la création, se demander comment faire en sorte que la vie soit géniale.

  • Si tu étais un animal, lequel serais-tu? 

Je serais un chat, pour son élégance et sa douceur. C’est un mixte entre la douceur et le prédateur. Ce sont des prédateurs insoupçonnés, ils sont libres !

  • Si tu étais une chanson, laquelle serais-tu? 

Au bois de mon cœur, de George Brassens, pour l’air et les paroles. Il raconte une histoire, des étapes, que les amis suivent toujours peu importe ce qu’on vit.

  • Si tu étais un mot, lequel serais-tu? 

Liberté. Un mot très important, que j’ai davantage découvert en étant maman car on perd un peu de cette liberté. Je cherche la liberté dans toute situation, il y a toujours une faille même dans les pires situations. C’est là que la créativité rentre en compte.

  • Si tu étais une personnalité historique, laquelle serais-tu? 

Marilyn Monroe, pour ce qu’elle dégage, sa personnalité, ses secrets…

  • Enfin, si tu étais un objet, lequel serais-tu? 

Un appareil photo (de type Canon qui fait vidéo lol) pour voir et regarder, toute ma vie ! Le visuel est très important pour moi.

Un grand merci à Florina pour cet agréable moment passé avec elle, et pour sa sincérité. J’espère que vous accrocherez autant que moi avec son univers ! 

Marie

2 commentaires sur “« Génération Kahlo » : une exposition signée Florina Aledo Perez

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s