Libre d’aimer, Olivier Merle

Un nom et une couverture titillant ma curiosité, je n’ai pu attendre sa sortie en poche pour l’acheter. Aussitôt procuré, j’ai entamé ma lecture, sans m’attendre à un tel bouleversement. Libre d’aimer raconte l’histoire, et le destin, de deux femmes pendant la seconde guerre mondiale. 

Libre d'aimer d'Olivier Merle - âme d'octobre

Esther, vingt ans et juive, se retrouve seule après que ses parents ont été arrêtés. Elle ère alors dans les rues de Paris, perdue et terrifiée, ne sachant où aller. Là, elle va croiser Mme Dorval, une femme élégante, fumant de longues cigarettes à la terrasse d’un café. Cette Mme Dorval, Thérèse, est l’épouse d’un homme méprisable qui collabore avec les Allemands. Toutes deux ne le savent pas, mais cette rencontre va chambouler leurs vies. D’abord engagée comme domestique, puis devenue amante, l’histoire ne cesse de connaître des chamboulements.

Le bonheur n’existe vraiment que dans la peur de le perdre. Il ne s’apprécie que si on en a conscience.

Ce roman est une véritable hymne à la liberté. Le contexte de la guerre, et de la déportation des juifs reste un sujet important, mais l’auteur ici, nous emmène sur le sujet de l’homosexualité. Un sujet très mal perçu à l’époque. Au 21ème siècle, il existe toujours malheureusement des oppressions contre les homosexuels, on peut notamment le voir dans les médias. Cependant, en 1940 c’était une maladie. Deux femmes, comme c’est le cas dans ce roman, ne pouvaient pas être vues ou habiter ensemble, sans que ce ne soit dénoncé et puni.

Olivier Merle, avec ce roman, se met dans la peau de deux femmes sous l’Occupation. Il décrit à merveille leurs sentiments et ressentis, et en tant que femme, j’apprécie qu’un homme se mette à notre place ! J’avais cette petite appréhension au début, n’ayant jamais lu de livre de l’auteur, et avec un sujet aussi important, je me demandais ce que cela allait donner. C’est finalement une réussite. Chapeau l’artiste !

Il y avait chez cette femme une promesse de bonheur qui lui avait fait oublier un moment l’horreur de sa situation.

Un véritable coup de coeur pour cette histoire touchante et lourde de sens. La fin m’a cependant laissé un peu pantoise, je m’attendais à quelque chose de plus poussé, mais cela donne peut-être l’idée d’une possible suite ? Toutefois, je vous conseille ce roman porteur d’un sujet important, et qui montre une belle émancipation de la femme au coeur de la guerre.

Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s