Vivre pour soi, on essaie ?

Récemment, une de mes meilleures amies m’a dit « Marie, c’est quand que tu fais ce que toi tu as envie ? Tu fais toujours tout pour les autres, mais, qui va faire ce que toi tu veux ? ». Jusqu’à maintenant, je ne prenais pas conscience de l’importance de ses mots, et de la situation.

Pour moi, il est normal de se dévouer aux gens que l’on aime, leur donner tout ce dont ils méritent, et se dévouer entièrement à ce qu’ils veulent. Mais, j’ai compris que je suis aussi importante, que je mérite également qu’on en fasse autant pour moi sans que cela passe pour de l’égoïsme.

Je me suis alors posé la question : « Mais, qu’est-ce qui me ferait plaisir à moi ? », seulement je ne le sais pas à l’heure d’aujourd’hui. La seule chose dont je suis sûre, c’est que je dois vivre pour moi.

Au fil du temps, je prends conscience que j’en attends trop des autres. Comme le dit si bien Clotilde Dussoulier dans Le Manuel, un podcast de Change ma vie que j’ai écouté récemment, nous avons un manuel de ce que l’on attend des gens que l’on aime. De ce fait, nos émotions dépendent d’eux, et de ce que l’on va avoir comme retour. Cela s’appelle la dépendance émotionnelle. On ne s’en rend pas forcément compte, mais en en attendant trop des autres, on devient dépendants d’eux. Nos émotions, et sentiments dépendent alors d’une personne extérieure, et non de soi-même. Une grave erreur.

Alors, j’ai décidé de prendre du temps pour moi, de m’affirmer davantage, et surtout, de découvrir ce que je veux réellement. C’est une tâche complexe de lâcher prise mais je pense que c’est nécessaire à l’heure actuelle. Faire du sport, méditer, pratiquer le yoga… ce sont des activités qui m’apaisent et me font du bien. Je les pratique régulièrement, et je passe beaucoup plus de mon temps à les pratiquer maintenant. Sans oublier de chercher le positif dans chaque situation.

Toutes ces réflexions m’ont fait prendre conscience de l’importance de vivre pour soi, et non pour les autres. Tes amis, et ta famille, seront toujours là pour toi, et prendront soin de toi. Mais, si toi-même tu ne fais pas attention à tes désirs, et ne t’écoutes pas, comment eux peuvent-ils le faire ? Tout passe toujours par soi en premier lieu.

Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s