Chère France…

J’ai mal à ma France. J’ai le mal du pays, de ses habitants qui ne se protègent même pas les uns les autres. J’ai mal pour ceux qui se battent chaque jour pour nous garantir la vie au péril de la leur. 

Oui aujourd’hui j’ai mal pour mon pays, celui-là même qui se croit plus fort que les autres et qui ne se sent en rien concerné dans ce qui se passe dehors. J’essaie de rester positive et optimiste, de chaque jour me concentrer sur les bonnes choses, mais quand je vois combien l’homme est égoïste et irresponsable je ne peux m’empêcher d’avoir mal.

Des milliards de personnes sont confinés aujourd’hui dans de nombreux pays, tous se doivent de rester chez eux et prier pour que ce virus passe sans emporter plus de personnes qu’il n’en a déjà pris. De leurs côtés, certains ne se sentent pas concernés et continuent de vivre tranquillement leur vie, à sortir au parc et à profiter du beau temps que le printemps nous emmène. Et pendant ce temps-là, le personnel médical lutte chaque jour pour sauver des vies, et soigner ceux qui sont touchés. Ils doivent choisir entre ceux qui pourront s’en sortir et ceux qui ne le pourront malheureusement pas à cause du manque d’équipement.

L’environnement est assez anxiogène à l’heure actuelle je pense. Les comportements égoïstes et inconscients de certains français me révoltent ! Etre confiné ne fait plaisir à personne, mais pourtant aujourd’hui on nous le demande pour le bien de tous. En restant chez soi on évite la propagation du virus, et on peut ainsi sauver des vies. Cool non ? On a accès à Internet, on peut se reposer, ou travailler. Je pense qu’il y a pire tu trouves pas ? Comme nos grands-parents qui ont fait la guerre, sont partis loin de leurs familles, et ont pris énormément de risques pour sauver les leurs.

Alors par pitié arrêtez de vous plaindre, de ne pas écouter les consignes, et d’en faire qu’à votre tête ! Vous vous mettez en danger, ainsi que toutes les personnes autour de vous. Pensez à ceux qui sont obligés de travailler, je pense notamment au personnel médical bien-sûr, mais aussi aux caissier(ère)s, aux éboueurs, pharmaciens… et tous les autres. Eux prennent des risques pour que l’on puisse manquer de rien. Alors regardez plus loin que le bout de vos pieds s’il vous plait, et devenez responsables.

Marie

P.S : article disponible à l’écoute ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s