Gustav Klimt, l’art viennois

Il est l’un des grands représentants du symbolisme viennois et le visage de l’Art nouveau autrichien, portrait de ce peintre engagé. Ses débuts, sa « patte » d’artiste, et ses oeuvres clés.

Sa vie

Né en 1862 à Baumgarten en Autriche, Gustav Klimt a suivi des études artistiques en se tournant à ses débuts vers la décoration à l’École des arts décoratifs de Vienne. Il a notamment participé au décor de la cour du Kunsthistorisches Museum de Vienne. Puis en 1883, il s’associe avec son frère qui est orfèvre ciseleur (comme son père) et avec un ami pour monter son propre atelier. Le commerce marchera assez bien et Gustav gagnera alors une reconnaissance en tant que peintre décorateur notamment auprès de clients bourgeois. Il s’occupe de décorer de nombreux murs et plafonds de villas, de théâtres et grands édifices publics.

Il est

Il a créé en avril 1897 avec quelques amis le mouvement sécessionniste, ou sécession viennoise, afin de rendre célèbre l’art autrichien dans le monde entier et ainsi rompre avec l’art conservateur, le transformer. Gustav est un peintre engagé, militant pour qu’il n’y ai aucune barrière entre l’art « majeur » et l’art décoratif.

Dans ses oeuvres il mêle la vie et la mort autour de l’érotisme, grand thème que l’on retrouve dans les tableaux de Klimt. Cela suscite de nombreuses réactions mitigées mais encourageantes vis-à-vis de son art. En effet, parmi les deux cent tableaux et dessins de l’artiste, on compte de nombreux portraits de femmes. On remarque également qu’il intègre la mythologie dans ses tableaux.

Dans les années 1900, le peintre entre dans la « période dorée », nommée ainsi pour faire référence aux nombreuses feuilles d’or qu’il utilise dans ses oeuvres. « Le Baiser », la « Frise Beethoven » et le « Portrait d’Adèle Bloch-Bauer » sont ainsi ses oeuvres clés où cette couleur est majoritairement mise en avant.

Il a dit

« Tout l’art est érotique »

Il a fait
The_Kiss_-_Gustav_Klimt_-_Google_Cultural_Institute
Le Baiser (1908)
Klimt-portrait-of-Adele-Bloch-Bauer-I-1
Portrait d’Adèle Bloch-Bauer (1907)
Gustav-Klimt-The-Beethoven-Frieze-The-Hostile-Powers.-Far-Wall
Frise Beethoven (1902)

J’espère que cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à m’indiquer si vous voulez le portrait d’un(e) artiste en particulier pour les semaines à venir. En attendant, prenez soin de vous et passez un bon confinement. On se retrouve la semaine prochaine pour un nouvel article !

Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s