Revue – Les intranquilles

Le réalisateur Joachim Lafosse livre ici une histoire personnelle d’une famille dysfonctionnelle où la maladie est présente. Il a notamment catégorisé le long métrage d’ « autobiographique ».

L’histoire d’une famille plutôt lambda vue de l’extérieur. Damien est peintre, Leila est restauratrice de meubles anciens. Ensemble ils vivent d’amour, d’art et de moments tendres avec leur fils Amin. Seulement, Damien souffre de bipolarité, une maladie dont on ne guérit malheureusement pas. Il déborde d’énergie et est pris de folie alors qu’il doit préparer une exposition. Alors on suit la famille, leur quotidien, leur histoire, mais surtout leurs failles.

Leila Bekhti

Leila porte leur famille à bout de bras. Elle aime Damien, d’un amour inconditionnel, mais à vouloir l’aider elle se perd elle-même. Damien, lui, ne se rend pas compte du poids de ses actes. Sa maladie, et notamment ses crises, prennent le pas sur la réalité. Quant à Amin, leur fils, il grandit au milieu de tout ça. Il observe et accepte à sa manière cette situation délicate.

Dans ce film de Joachim Lafossse, on entre vraiment dans l’intimité du couple, notamment dans la tête de Damien que l’on voit s’activer et perdre pied. C’est poignant et déchirant. Le jeu d’acteur de Damien Bonnard est incroyable. Il vit vraiment son personnage et l’incarne à merveille alors que se mettre dans la peau d’une personne souffrant de bipolarité est un exercice assez complexe. Leila Bekhti de son côté est très touchante, elle nous fait vivre ses émotions. Et, Gabriel Merz Chammah, qui joue le fils, a beaucoup de potentiel !

Damien Bonnard et Leila Bekhti

Tout fonctionne avec « Les intranquilles ». L’émotion, ainsi que l’appréhension de la fin, sont présentes et nous tiennent en haleine quant à l’issue de la situation. On découvre les conséquences des troubles de la bipolarité sur une famille, de la découverte jusqu’au moment où l’on se retrouve au pied du mur.

À voir absolument !

Marie

Par Marie

21 ans- étudiante, souriante et pleine de vie, je suis toujours accompagnée d'un crayon pour noter mes pensées, mais également d'un livre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s